Accueil / Astuces concours / Infos concours / Une lettre envoyée grâce aux bananes

Une lettre envoyée grâce aux bananes

Peut-être l’avez-vous vu circuler sur des réseaux sociaux, des personnes se vantent d’avoir posté des courriers en utilisant les services de la Poste, en posant un autocollant présent sur les bananes au lieux d’un timbre poste.

L’idée est venue en voyant l’autocollant présent sur les bananes. Il faut dire qu’avec la dentelure qui découpe le logo des bananes ressemble fortement à certains timbre Poste.

Plusieurs personnes se sont envoyés des courriers à eux même afin de prouver que l’astuce fonctionne, et ils ont posté la preuve en prenant en photo les enveloppes.

Image6Autant vous dire qu’à InfoConcours, nous n’avons pas testé cette «» astuce car cela est illégal, et surtout, nous avons déjà reçu de nombreux courriers de lecteurs du journal pour nous régler leur abonnement avec de faux timbres Autant vous dire que quand nous recevons ce genre de courrier, nous n’aimons pas du tout, et pour deux raisons. La première, en raison de l’illégalité du procédé, et la seconde, car la Poste peut surtaxer le courrier pour défaut de timbrage. En cas de surtaxe, nous refusons le courrier, et le courrier est retourné à l’expéditeur. Si les services postaux se rendent compte de la fraude, ils pourraient très bien déposer plainte contre la personne qui a envoyé le courrier, et cela peut lui couter très cher, bien plus cher qu’un petit timbre. Je vous déconseille d’essayer de poster vos concours avec ces faux timbres, n’oubliez pas que votre nom est présent sur le bulletin de participation. En cas de contrôle de la Poste, ils vous retrouverons très facilement en ouvrant votre courrier.

Cette manière de poster un courrier n’est pas la seule, voici des exemples des «» que certains concouristes utilisent, et que j’ai remarquées en recevant des réabonnement.

Des personnes nous envoient aussi des timbres découpés sur des enveloppe T envoyées pas des associations pour récolter des dons. Ces timbres sont uniquement utilisables avec l’enveloppe qui va avec, et surtout uniquement pour être envoyé à l’adresse de l’association qui paye le timbre à l’arrivée du courrier. Certains postiers distribuent ces courriers, mais d’autres, plus vigilants les taxent.

D’autres, font mieux, ils utilisent carrément à la place du timbre, les autocollants envoyés par certaines associations. Tout comme l’autocollant sur les bananes, ils ont la particularité de ressembler de part leur forme, leur taille et leurs couleurs à des timbres de collections. Mais là encore, c’est illégal et répréhensible.

Parfois, on reçoit aussi des courriers avec des timbres déjà oblitérés. On le voit, car l’oblitération est bien visible sur le timbre mais elle n’est pas présente sur l’enveloppe. Là encore, certains postiers laissent passer les enveloppes, d’autres, les surtaxent, et d’autres encore en font part au service juridique de la Poste, et dans ce cas, vous risquez fort de voir les forces de l’ordre débarquer chez vous pour vous convoquer à la gendarmerie.

D’autres réutilisent les timbres qui n’ont pas été oblitérés par les machines de la Poste, avec la mécanisation des plis postaux, cela arrive de plus en Image4plus rarement, mais il arrive encore parfois que nous recevions des lettres dont le timbre est comme neuf. Alors, pourquoi ne pas le décoller et le réutiliser. Logiquement, un postier qui voit un timbre non oblitéré a pour consigne de le «» en faisant une croix sur celui-ci avec un stylo pour rendre le timbre inutilisable une seconde fois. Mais dans la pratique, c’est rarement fait. Pour tout vous dire, quand je reçois un timbre non oblitéré, je le réutilise.

A une époque lointaine, au tout début des imprimantes laser couleur, une personne de mon entourage avait créé de faux timbres, en les imprimant sur son imprimante et en les collants sur des enveloppes. Il utilisait ces «» pour envoyer des publicités (sur le recyclage des cartouches d’encre) à des sociétés. Au début, il avait envoyé une dizaines de lettres, puis, voyant que cela fonctionnait, il en avait envoyé une centaines. Cela fonctionnait très bien. Il a fait cela quelques mois. Jusqu’à ce qu’un matin, la police débarque chez lui à Pantin. La Poste avait remarqué ces faux timbres.

La Poste avait trouvé son adresse, suite à un courrier mal libellé. Ne pouvant pas distribuer la lettre, l’entreprise destinataire avait déménagé. Pour éviter de se faire repérer, il n’avait pas indiqué son adresse au dos de l’enveloppe. Mais il ne savait pas qu’en cas de non distribution, un service spécialisé a l’habilitation pour ouvrir les courriers et chercher l’expéditeur pour lui renvoyer la lettre. En ouvrant le courrier, ils ont trouvé son adresse sur la publicité présente à l’intérieur. Les postiers ont aussi trouvé que le timbre était «», et ils l’ont donc signalé aux services de police et porté plainte.

Pour les besoins de l’enquête, il a été interrogé. Il a eu une chance énorme. A l’époque, la Poste ne connaissait pas cette pratique, elle a passé un accord avec lui. Il devait expliquer à la Poste comment il faisait ses contrefaçons de timbres, et en échange la Poste retirait sa plainte.

Ils voulaient savoir comment il avait fait, pour ensuite savoir comment se protéger de personnes qui pourraient faire de même, mais à plus grande échelle.

Il a eu juste une mise en garde et n’a pas été inculpé.

Même si le timbre est hors de prix, ne succombez pas à la tentation de frauder la Poste.

x

Check Also

Conseils en vidéo Les concours en urne

Une gagnante à un concours dans un crash d’avion

Avec les concours, on gagne des choses incroyables, comme un vol dans ...

Les concours pour enfants et Parents

Pour continuer dans la série des lots qui peuvent ne pas nous ...

Ces concours ne m’intéressent pas !

Ces concours ne m’intéressent pas ! Quand je discute avec un concouriste, ...

Obligation d’achat obligatoire ou pas ?

Vous l’avez certainement remarqué, il y a de plus en plus de ...